ACCUEIL/Programmes/Jardinage à la maison: Trouver une certaine sérénité en ces temps difficiles

Jardinage à la maison: Trouver une certaine sérénité en ces temps difficiles

« Planter un jardin, c’est croire en demain » – Audrey Hepburn

Le monde, tel qu’il est actuellement, s’est arrêté à bien des égards: les écoles, les magasins et les lieux de travail
sont tous fermés. Nous sommes tous conscients de notre responsabilité vis-à-vis des autres et, par ce fait, respectons la distanciation et l’isolement malgré les répercussions personnelles et économiques.

Je me pose la question suivante: que faire pour ne pas passer des heures à regarder la télévision, YouTube, Netflix et les réseaux sociaux? Je suis isolée, seule, et je voulais un projet qui, comme le dit Marie Kondo, «m’apporte de la joie».Chaque été, je plante diverses semences dans mon «jardin». C’est un plaisir simple et à moindre coût.

Même si le mois de mars fut froid et parfois enneigé, j’ai décidé de planter – pour la première fois – des semences dans «mon jardin» qu’est devenue ma salle à manger ensoleillée!

Voici comment je l’ai fait.

Ce dont on a besoin :

DES GRAINES

Achetez des graines fraîches de haute qualité – l’année doit être marquée quelque part sur le sachet. Il existe des centaines de variétés. Achetez celles que vous utiliserez avec certitude. Familiarisez-vous avec les instructions du sachet de semences concernant les besoins en eau et en lumière. Envisagez de planter ensemble des plantes ayant des exigences similaires.

PLATEAUX POUR SEMIS – TOUT POT OU RÉCIPIENT FONCTIONNERA

N’importe quel contenant peut convenir aux semis en autant qu’il favorise l’arrosage le drainage. Il n’est pas nécessaire d’acheter du matériel spécialisé.

ÉTIQUETTES – J’AI UTILISÉ LES SACHETS DE SEMENCES COMME ÉTIQUETTES

Il n’y a rien de pire que de ne pas se souvenir de ce que vous avez planté, après tout le mal que vous vous êtes donné! Pour cette raison, étiquetez toujours votre semis en indiquant la variété et, si vous désirez garder une liste complète, la date aussi.

LUMIÈRE

Les graines ont besoin de lumière et de chaleur. J’ai ouvert une table à cartes devant la fenêtre de ma salle à manger pour avoir le plus possible de lumière et cela a très bien fonctionné. N’oubliez pas de faire tourner les semis de temps en temps pour qu’ils poussent droit si votre seule source de lumière est la fenêtre.

Voici comment je l’ai fait :

ÉTAPE 1 : PREP

Remplissez les récipients de terre tassée mais pas trop dure, car la terre doit être maintenue humide.
Laissez de l’espace en haut pour l’arrosage, à environ ½” du haut.

ÉTAPE 2 : FAIRE DES TROUS

À l’aide de votre doigt ou d’un crayon, faites des trous au fond de vos contenants pour drainer l’eau. Une règle pratique consiste à enfouir les graines environ deux fois plus profondément qu’elles sont épaisses (calculez une profondeur égale à trois fois le diamètre de la graine).

ÉTAPE 3 : ÉTIQUETTE

Étiquetez les pots avec le type de semences.

ÉTAPE 4 : L’EAU

Arrosez et éventuellement fertilisez les conteneurs après la plantation jusqu’à ce qu’ils soient humides et placez-les dans des plateaux ou
un évier pour contenir les déversements des trous au bas du plateau. Suivez les instructions de l’emballage.

ÉTAPE 5 : VÉRIFIEZ QUOTIDIENNEMENT LES CONTENANTS

Une fois que vous avez semé les graines, vérifiez quotidiennement les nouvelles pousses. Gardez le mélange de départ des semences humide – pas détrempé – jusqu’à ce que la germination soit terminée et que l’émergence de nouveaux semis s’arrête. Un vaporisateur peut vous aider à gérer l’humidité.

ÉTAPE 6 : METTRE EN POT LES JEUNES PLANTS

Les plants produiront des feuilles non définies au début. Attendez, ne rempotez pas jusqu’à ce qu’ils montrent leur «personnalité». Rempotez les plants dans un pot plus grand dans lequel les racines peuvent se développer plus aisément. J’ai utilisé des bacs en plastique que j’avais gardés et percé des trous dans le fond pour le drainage.

ÉTAPE 7 : TRANSPLANTER SI NÉCESSAIRE

Si nécessaire, transplantez les semis dans un pot plus grand à mesure qu’ils poussent. Avant  la transplantation à l’extérieur, habituez progressivement les plants à des températures plus fraîches. Augmentez graduellement le temps d’exposition.

Ceci est une simple suggestion comme passe-temps amusant et satisfaisant. Si vous décidez de «jardiner», envoyez-nous des photos au [email protected], nous aimerions voir les résultats!

– Michelle Lander

Le Centre Cummings a pour mission de favoriser l’épanouissement des adultes de 50 ans et plus et améliorer leur qualité de vie en offrant des programmes dynamiques et novateurs, des services sociaux et des occasions de bénévolat dans un environnement vivant, respectueux, inclusif et empreint de compassion. Ancré dans son héritage juif, le Centre Cummings ouvre ses portes aux personnes de tous les horizons ethniques et socio-économiques.

Carrefour de la communauté montréalaise des 50 ans et plus, le Centre Cummings enrichit chaque année la vie de quelque 10 000 membres de cette population. Ses cours, services et activités sont offerts non seulement dans son édifice principal, au 5700, avenue Westbury, à Montréal, mais aussi dans divers établissements secondaires situés à Côte-St-LucSaint- LaurentWestmountChomedey, dans l’Ouest de l’Île et même en Floride.

Pour plus d’information, veuillez nous contacter par téléphone au 514-343-3510, en ligne à l’adresse www.cummingscentre.org ou en personne au 5700 Westbury Avenue.

Par | 2020-04-27T17:56:41+00:00 avril 27th, 2020|Programmes|0 Commentaires

À propos de l'auteur:

Le Centre Cummings a pour mission de favoriser l’épanouissement des adultes de 50 ans et plus et améliorer leur qualité de vie en offrant des programmes dynamiques et novateurs, des services sociaux et des occasions de bénévolat dans un environnement vivant, respectueux, inclusif et empreint de compassion. Ancré dans son héritage juif, le Centre Cummings ouvre ses portes aux personnes de tous les horizons ethniques et socio-économiques.

Laissez un commentaire